Projet VULIB : Toopi Organics monte une filière pilote avec le territoire Libournais

Projet VULIB : Toopi Organics monte une filière pilote avec le territoire Libournais

Projet VULIB : Toopi Organics monte une filière pilote d’économie circulaire de valorisation des urines humaines sur le territoire du libournais.

 

LES OBJECTIFS

  • Collecter l’urine humaine produite sur le territoire du Libournais
  • Transformer ces urines en additif agronomique sur la plateforme du SMICVAL
  • Additiver le compost produit par le SMICVAL avec l’additif agronomique à base d’urine
  • Vendre le compost additivé aux agriculteurs du territoire

 

LES GRANDES ÉTAPES DU PROJET

Etude auprès des agriculteurs

Tout d’abord, afin de déterminer l’intérêt des agriculteurs locaux pour le projet, la plateforme SMICVAL
va nous mettre à disposition les coordonnées des agriculteurs clients afin de réaliser une étude sur la viabilité du projet.
Par la suite, nous réaliserons un questionnaire complet. Nous allons nous déplacer auprès de des agriculteurs afin de s’assurer qu’ils adhèrent au projet.

Collecte de l’urine auprès des acteurs locaux

Ce qui nous amène à démarcher, puis faire signer des contrats d’approvisionnement d’urine avec les acteurs présents sur le territoire du Libournais :
– Laboratoires d’analyses médicales
– Festivals équipés d’urinoirs secs
– Hôpitaux
Ces volumes seront ensuite collectés.

Création d’une unité de production pilote sur le site du SMICVAL

Enfin, les urines seront acheminées directement sur le site du SMICVAL pour transformation.

 

Création du produit : compost additivé

Une fois la phase de transformation effectuée, le produit servira d’additif au compost produit
sur le plateforme SMICVAL. Les volumes à additiver seront à adapter en fonction de l’étude
réalisée auprès des agriculteurs. Une concertation avec les équipes du SMICVAL permettra de
trouver la solution la plus efficiente pour additiver dans des conditions qui s’adaptent au
processus de production du compost SMICVAL. Le coût d’achat de l’additif sera entièrement pris
en charge par les agriculteurs souhaitant bénéficier du produit. Ce produit (compost + additif)
sera ensuite utilisé par les agriculteurs locaux afin de fertiliser leurs cultures.