Toopi Organics lance un projet de collecte d’urine humaine sur 4 sites dans la Ville de La Réole pour sauvegarder l’eau potable et créer un engrais !

Toopi Organics lance un projet de collecte d’urine humaine sur 4 sites dans la Ville de La Réole pour sauvegarder l’eau potable et créer un engrais !

Communiqué de presse

Loupiac-de-la-Réole, le 08 janvier 2021

 

Toopi Organics, la startup qui recycle transforme et valorise l’urine humaine en engrais collecte l’urine dans deux établissements scolaires, un stade de rugby et une entreprise privée depuis le mois dernier pour créer des engrais à destination des agriculteurs locaux.

 

4 sites collectés tous les 6 mois : environ 260 000 litres d’eau potables économisés

L’urine humaine aujourd’hui considérée comme un déchet représente 50% du coût de traitement des eaux usées. Elle contient la grande majorité des nutriments rejetés par notre corps. Séparée à la source et transformée à l’aide du procédé breveté par Toopi, l’urine devient un engrais agricole très efficace. Des essais plein champs démontrent des résultats très prometteurs.

Depuis le mois dernier, ce projet de collecte a vu le jour dans la ville de la Réole grâce à la pose d’urinoirs sans eau pour collecter l’urine brute et la valoriser en engrais. Ce projet sera l’occasion de tester les installations afin de réaliser une étude d’impact.

Aujourd’hui, les sites collectables par Toopi sont le « Collège Paul Esquinance » et le « Lycée Jean Renou ».

Toopi collecte également l’urine sur le stade de rugby de la ville grâce à l’installation d’urinoirs fixes dont un pour les enfants, des urinoirs collectables à l’année.

Une entreprise privée « Cuisine SAGNE », récemment reprise avec l’aide de la Région Nouvelle Aquitaine, située dans la ville participe aussi au projet, Toopi Organics collectera l’urine de deux urinoirs utilisés par le personnel.

Les urinoirs sans eau peuvent être une solution pour améliorer notre gestion de l’eau et ce, dès aujourd’hui. Ils permettent d’éviter le gaspillage d’une énorme quantité d’eau potable. Car, comme on le sait, l’eau des toilettes et des urinoirs est une eau potable et traitée au même titre que l’eau que nous buvons. Environ 30% de l’eau potable disponible dans le monde part dans les toilettes.

L’apparence de l’urinoir sans eau est très similaire à l’urinoir traditionnel avec moins de tuyauterie. Ces urinoirs sont faciles et rapides d’installation et cela que ce soit lors d’une nouvelle installation ou lors d’une opération visant à remplacer un urinoir à eau existant par un urinoir sans eau. De plus, ils sont plus hygiéniques car sans contact.

 

« Transformer l’urine humaine en ressource pour l’agriculture et l’industrie, quelle idée de génie ! La Ville de La Réole accompagne TOOPI ORGANICS dans ce projet innovant et écologique en installant sur ses établissements scolaires et ses équipements sportifs des urinoirs permettant de récupérer l’urine des utilisateurs. La Ville de La Réole est à la fois fière et heureuse d’être le territoire pilote de ce projet qui, j’en suis convaincu, deviendra un modèle d’économie durable et circulaire ».

Bruno MARTY, Maire de la Réole et Président du Pôle territorial du Sud Gironde

 

18 000 litres d’engrais à base d’urine produits qui remplacent 121 tonnes d’engrais minéraux dans un rayon de 40 km autour de la Réole

Grâce au procédé breveté par Toopi, l’urine humaine est dépolluée, stabilisée et hygiénisée pour être transformée en engrais. Pour rappel, 1 litre d’urine se transforme en 1 litre de produit Toopi. Un premier produit avec des résultats d’efficacité prouvée sur différentes cultures. L’objectif principal de cette expérimentation est de tester la faisabilité des installations provisoires dans les lieux publics à l’échelle locale, et donc prouver que l’installation peut être assez simple à mettre en place et que les gains économiques et environnementaux sont favorables mais aussi récupérer des volumes d’urine rapidement et simplement en attendant de changer définitivement les installations actuelles.

 

« Notre engagement dans l’économie circulaire, un modèle qui s’impose comme essentiel, nous oblige à revoir nos façons de produire, fabriquer et consommer. La revalorisation de l’urine humaine permet de faire des économies substantielles d’eau potable et de produire durablement un produit aussi efficace et moins cher qu’un engrais chimique. Nos objectifs sont de déployer une politique de gestion durable des ressources, accélérer la mise en place de la collecte et pouvoir mesurer la performance de nos solutions ».

Michael ROES, Co-fondateur de Toopi Organics

 



N'en manquez plus une goutte !
Recevez les dernières actualités : collecte, nouveaux produits, récompenses, ...
Nous ne spamons pas ! Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.